Chad Market Gardens - Verdir le désert

Chad Market Gardens – Greening The Desert

Le vaste paysage désertique du Tchad semble être l'endroit exact à éviter si l'on veut installer un jardin. Mais accompagner dans la mise en place de jardins est exactement ce qu'a fait l'équipe AIRD dans la province orientale du Ouaddaï. Entièrement financé par l'AIRD, un projet de maraîchage a été mis en œuvre qui a depuis bénéficié aux réfugiés et aux populations hôtes du district de Farchana, Ouaddaï. 631 ménages, dont 190 ménages de réfugiés, ont pu réaliser une récolte abondante de gombo, de feuilles de gombo, de carottes, de luzerne, d'oseille, de haricots verts, d'amarante, de betterave, de courge, de navet, de laitue et de pastèques. Les produits sont utilisés pour augmenter l'approvisionnement alimentaire des ménages de la région en plus d'agir comme une source de revenus. Le succès du projet est en grande partie dû aux activités de forage entreprises par l'AIRD qui a fourni de l'eau à la fois pour l'usage domestique et pour l'arrosage des jardins.

Le 12 juin 2020, le gouverneur de Ouaddaï et le chef de la sous-délégation du HCR, M. Abdou Mahamane Dango, ont effectué une visite à Farchana. Suite à une réunion de plusieurs partenaires humanitaires et autorités régionales, le groupe a visité les jardins maraîchers pour comprendre l'impact qu'ils ont sur les communautés. Dans un discours prononcé lors de l'événement, le gouverneur a exprimé son immense bonheur de voir ce que les jardins permettent aux communautés locales de réaliser, et a déclaré que c'était l'une des plus grandes réalisations dont il ait été témoin dans toute la sous-préfecture de Molou. Avec beaucoup de produits frais livrés à lui par la communauté locale, le gouverneur s'est engagé à travailler au financement du projet en 2021 par le biais de l'Agence nationale pour le développement rural (ANADER).

Dans un environnement marqué par l'incertitude provoquée par des problèmes tels que la pandémie COVID 19, il est essentiel de fournir des solutions qui donneront aux communautés un sentiment de résilience, même si les réfugiés continuent d'affluer en raison du conflit dans la région voisine du Darfour.

AIRD est fier de continuer à fournir des solutions pertinentes et durables à long terme pour les personnes concernées dans les communautés au sein desquelles nous travaillons.

Le projet de maraîchage de l'AIRD à Farchana produit sa première récolte de la saison pour les réfugiés et les communautés d'accueil
actions