Les violences post-électorales en République centrafricaine provoquent à nouveau des déplacements massifs en RDC

Post-election violence in the Central African Republic once again causes massive displacements into the DRC

Ci-dessus: La réception du savon au port de Zongo depuis Bangui (RCA) pour l'assistance aux réfugiés sur le site de NDU.

Les violences post-électorales ont une fois de plus bouleversé la vie de dizaines de milliers de Centrafricains qui ont été contraints de fuir en lieu sûr en République démocratique du Congo (RDC). Un processus qui, dans de nombreux pays, présente de l'espoir lorsque les citoyens élisent leur chef préféré, cette période apporte plutôt de l'inquiétude et du désespoir en République centrafricaine. Il est devenu presque prévisible que la violence suivra juste avant et après les élections présidentielles dans le pays, comme cela a été le cas tous les quatre ans (2013, 2017 et 2020). Plus de 90 000 nouveaux arrivants en provenance de la République centrafricaine (RCA) ont jusqu'à présent été enregistrés en RDC, s'ajoutant aux 173 931 déjà existants enregistrés dans les provinces du Nord Ubangi, Sud Ubangi et Bas-Uele.

Les besoins de ceux qui arrivent en RDC sont grands. La santé, le logement, l'éducation, la protection, la logistique, le WASH et les moyens de subsistance ne sont que quelques-uns des aspects à prendre en compte pour assurer le bien-être de ceux qui fuient vers la RDC - dans des zones qui manquent déjà de nombreuses infrastructures sociales et économiques de base.

La tâche de combler ces lacunes est coordonnée par le gouvernement de la RDC et le HCR dans le cadre du Plan d'intervention interinstitutions pour les réfugiés (RRP) composé de 16 agences travaillant dans différents domaines pour le bénéfice global des réfugiés et de leurs communautés d'accueil. L'AIRD est l'une des 16 agences œuvrant pour atteindre les objectifs du RRP.

Ci-dessus: la mission de haut niveau des ambassadeurs dans la localité de Yakoma discute de la planification de la zone en vue de l'accueil des réfugiés

Les principaux domaines d'intervention de tous les partenaires d'exécution, tels qu'énumérés dans le RRP, consistent à atteindre 3 objectifs définis, notamment:

• Objectif stratégique (1): Aider le gouvernement congolais à faire en sorte que les réfugiés bénéficient d'un environnement de protection favorable et puissent bénéficier de l'asile, conformément aux normes internationales de protection.

• Objectif stratégique (2): Fournir l'accès aux biens de base et aux services essentiels (santé, nutrition, WASH, éducation, abris, CRI, nourriture) pour les réfugiés centrafricains nouvellement arrivés, y compris la communauté d'accueil le cas échéant.

• Objectif stratégique (3): Promouvoir un accès équitable aux opportunités et accroître l'autosuffisance des réfugiés et des communautés d'accueil afin de mieux faire face aux chocs

En tant que l'un des 16 partenaires d'exécution du RRP, l'AIRD a été chargé des éléments abris et logistiques des activités d'intervention prévues.

À gauche: Une visite du site de relocalisation de Modale pour voir les progrès du défrichage et de la construction d'abris communautaires.
L'AIRD continuera à travailler en étroite collaboration avec d'autres partenaires de la région pour donner de l'espoir à ceux qui fuient, avec l'espoir que des solutions de paix durables encourageront un jour les personnes déplacées à rentrer chez elles en toute sécurité.

actions