Activités - Transport des réfugiés et des NFI, construction et infrastructure, gestion de flotte, gestion du carburant, gestion des entrepôts, gestion des ateliers.

Le Congo a été en proie à des conflits de milices dans le passé mais est actuellement stable. Le pays accueille des réfugiés de la République centrafricaine, du Rwanda et de la RDC. À la fin de 2019, le Congo accueillait quelque 25.700 réfugiés et 14.400 demandeurs d'asile (UNHCR 2020). Plus de 6 200 réfugiés, principalement originaires de la République centrafricaine (RCA), ont choisi de retourner dans leur pays d'origine. Un accord tripartite pour faciliter le rapatriement librement consenti des réfugiés centrafricains a été signé entre le HCR, le Congo et la RCA en août 2019. Quelque 9700 demandeurs d'asile ont été enregistrés en 2019 (dont 8800 arrivés de la République démocratique du Congo (RDC ) en décembre 2018).

L'AIRD a été créé en République du Congo en 2012 pour soutenir les réfugiés congolais qui ont fui l'instabilité politique en RDC qui persiste à ce jour et pour aider les réfugiés rwandais qui ont fui le génocide de 1994. Le programme a été persévérant dans la fourniture de services aux réfugiés et aux demandeurs d'asile à travers la gestion des abris, la construction d'infrastructures, la gestion du carburant, la gestion des transports, l'entreposage et dans sa réponse à la violence sexuelle et sexiste (SGBV).

Le programme continue de soutenir les réfugiés, principalement des Congolais de la RDC, de la République centrafricaine et du Rwanda dans le but d'améliorer leur bien-être et leurs conditions de vie. Le programme met en œuvre ses activités à Betou et à Impfondo et aide les réfugiés centrafricains et les personnes déplacées qui se sont installés dans le camp de Betou, ainsi que les familles d'accueil, où l'AIRD met en œuvre ses activités à Pointe Noire-Brazzaville.